Christophe HENRY

Ce site ne comporte aucune information d’intérêt, sauf pour celui qui la cherche — Ĉi-retejo ne enhavas informon interesan, krom por iu kiu ĝin serĉas — This website doesn’t have any information of interest, except for who looks for it

Plus méprisant que bilingue

icon 10/01/2014

Ce billet fait suite à un message sur les annonces d'Ésperanto-France fustigeant ce qui était gratuit tandis que l'auteur lui-même pillait, sans s'en vanter, plein de ressources gratuites. Je reproduit ici ma réponse au parasite classique mais ô combien irritant. Sauf que ce coup-ci, j'ai répondu à blog-bilinguisme.fr.



(...) Certains sont même persuadés que l'espéranto est complètement idiot mais pour ceux-là, on ne peux plus rien faire !
Ce n'est pas stupide de penser l'idée de l'espéranto est idiot. C'est en fait l'idée même de langue construite qu'ils rejettent. Assez systématiquement, c'est l'anglais pragmatique qui s'impose. Et, si, on peut et doit faire quelque chose. C'est même la qu'il faut travailler. Je crois qu'il ne faut pas se battre pour l'espéranto, mais plutôt se battre pour faire admettre qu'on peut prendre son droit à communiquer (rajto komuniki, kiel dirus fama homo) au travers de langues construites.

Reste les nombreux ignorants. Nous avons besoin de leur montrer que l'espéranto est leur allié dans ce qu'ils désirent pour eux, comme par exemple améliorer le sort de leurs enfants par une bonne maitrise des langues.
Ça, c'est faux. L'espéranto est l'ennemi objectif de beaucoup de personnes, ignorants y compris. De leur point de vue (qui n'est pas le mien et probablement pas ceux d'ici) ils préfèrent apprendre une "vraie" langue qui assurera à eux et à leurs rejetons une certaine domination. Ils ne veulent pas d'une langue trop facile pour les autres. L'espéranto les obligerait à admettre qu'ils ont fait fausse route, ou du moins, qu'ils devront encore apprendre une autre langue.

Je viens de publier un interview qui montre les avantages de ceux qui sont très forts en allemand => Voir l'exemple au cours de cet interview [youtu.be/10dB6h8CEEg] C'est clair, pratique mais inaccessible pour beaucoup de français car l'allemand est en train de devenir une langue rare tandis que tous les autres ne rêvent que d'anglais.
Je connais pourtant un paquet de français qui pratiquent l'allemand (autant que faire se peut). De plus, je vois mal comment qualifier l'allemand de langue rare vu que les allemands sont très nombreux à l'échelle de l'Europe. Ce n'est pas par plaisir que ces français font ça : il y a du boulot en Allemagne.

Par contre, tout le monde peut s'approprier l'espéranto
C'est faux aussi. Pas pour moi, mais j'en ai vu quelques uns. Le côté facile de l'espéranto tend à rebuter parce que, je pense, les gens s'imaginent qu'avec si peu de complexité on véhicule peu d'information. Effectivement, l'espéranto est très flexible en profondeur (pas besoin d'expliquer ici...) mais apparemment très pauvre. Il existe des allergiques, des débutants éternels, etc. C'est ainsi, on n'est pas tous doués pour les langues. Et il reste la motivation. Mais admettons qu'en première approximation que (presque) tout le monde peut s'approprier l'espéranto...

pour le donner à ses enfants et en tirer un profit incroyable. Ce n'est pas très rapide mais c'est une stratégie qui fonctionne.
Apprendre une langue à ses enfants ne s'improvise pas. Je vois bien que vous avez de l'expérience dans ce domaine, mais savoir faire n'est pas savoir faire savoir. De plus, en admettant que l'enseignement se passe bien il y a le côté sectaire de l'espéranto.

C'est-à-dire que donner une capacité hors norme à un enfant peut le marginaliser s'il est en décalage avec le tout venant. Bien sûr, on peut faire correctement les choses. Mais ce n'est pas donné à tout le monde.

J'ai appelé cette démarche : L'attitude Fidji. => J'ai synthétisé toutes ces explications dans une vidéo de 2 heures dont le principe est présenté dans cette page (...) (PS : Vous serez peut-être étonné mais ce n'est pas gratuit car le gratuit ne vaut rien, ne conduit qu'au manque de moyens et aux décisions économiquement aberrantes.
Je m'inscrit en faux contre votre vision du gratuit allant opportunément dans le sens de vos affaires. Personnellement, je contribue à des projets "gratuits", dans des logiciels libres et l'espéranto. Les logiciels libres ont une trajectoire similaire à l'espéranto avec deux initiateurs (Torvald et Stallman) et une foule ayant poursuivi et amplifié le phénomène. Si vous consultez mon site web, vous verrez mes contributions "gratuites". Nous construisons l'internet, et peut-être les futurs services que vous utiliserez plus tard. Pour rappel, la majorité des ordinateurs que vous utilisez (téléphone, box internet, modems, etc.) sont à base d'un système notoirement "gratuit", Linux !

En particulier, votre blog bilingue bénéfice lourdement du gratuit :
  • votre hébergeur, OVH, utilise Linux pour votre serveur mutualisé.
  • Le service qui sert les pages est un logiciel libre, Apache.
  • Le langage qui fait tourner votre blogue est Php, libre encore.
  • Le moteur de votre blogue est Wordpress, libre bien entendu.
  • Le format PDF de vos documents est ouvert (gratuit !)
  • Vos pages Google+ sont gratuites ! Enfin, c'est vous le produit...
  • Youtube, pour vos vidéos, est GRATUIT ! C'est chez Google... C'est visiblement du gratuit qui rapporte, loin de l'échec.

Ceux qui veulent du gratuit peuvent trouver des tonnes d'informations sur mon blog et sur internet, ils peuvent surfer indéfiniment. Si vous avez 200 heures à perdre vous arriverez, peut-être, à trouver les mêmes informations que celles que je vends !).
Je comprends donc que vous disposez des informations que vous savez que les gens cherchent, mais vous les gardez derrière un péage ? C'est-à-dire que vous travaillez une seule fois, et ensuite vous encaissez la rente ?

Pour les autres qui sont pressés et qui veulent des résultats plus vite, la voie du gratuit conduit à l'échec.
Bêtise, puisque le "gratuit" contribue énormément tant au succès des logiciels libres que de l'espéranto. C'est grâce à Lernu et tous les autres sites prônant l'espéranto que la communauté vit. À vous écouter, il faudrait monétiser l'accès de vortaro.net ?

Si vous connaissez des gens pressés, j'ai conçu la même chose mais sous forme de cadeau (...) Et si vous êtes pressés pour vos cadeaux de Noël, vous trouverez qu'il a beaucoup de valeur pour vous;-) Joyeux Noël à tous. Et à bientôt pour ceux qui seront à NR.
Je leur dirai de passer leur chemin. C'est aussi insupportable que toutes les méthodes d'anglais (et d'allemand peut-être) toutes découpées en tranches pour veiller à ce que l'apprenant n'aie jamais l'impression de maîtriser son sujet.

À tous ceux qui aiment l'espéranto, les langues construites, les logiciels libres, les gens et l'auto-détermination : ne visez ni le gratuit, ni le payant. Visez ce qui est loyal, qui vous aide, vous propulse sans arrière-pensée. Si vous voulez savoir, allez sur Lernu et les autres, des gens qui savent vous attendent. Et quand vous saurez, vous attendrez les suivants.


icon Tags de l'article :

Aucun commentaire

icon Flux RSS des commentaires de cet article