Christophe HENRY

Ce site ne comporte aucune information d’intérêt, sauf pour celui qui la cherche — Ĉi-retejo ne enhavas informon interesan, krom por iu kiu ĝin serĉas — This website doesn’t have any information of interest, except for who looks for it

Publicité dans Firefox, on y est. Goal :-(

26/06/2014 - Aucun commentaire

Mozilla a commencé à déployer de la publicité dans son navigateur auprès de gens qui n'ont rien demandé. À commencer par moi-même. Suivez toute l'action au Brésil avec le module Goal.com. Installez-le maintenant.

Moi aussi, je t'emmerde.


Un web plus juste, c'est dans nos cou{il}les.

Avec le quiproquo habituel sur à qui est destiné la justesse. Pas à moi. On dit que c'est par pragmatisme... Mais pourquoi l'état d'esprit des premiers jours de Firefox, quand il s'appelait Phoenix ou Firebird, n'existe plus ? À l'époque c'était bien plus dur, Internet Explorer a pourri une génération de développeurs web. Merci Firefox pour son ancienne philosophie. Et merde ! Maintenant.

Tags de l'article :

Norefer - No fair

02/02/2014 - Aucun commentaire

Norefer propose un service retirant les référents quand on clique sur un lien. Mais ce remède est opportunément pire que le mal. Lorsqu'on utilise un service, toujours se demander quel est son modèle économique.

C'est quoi un référent ?


Lorsqu'un navigateur est configuré normalement, il envoie à chaque site visité le site d'où il vient. À chaque clic sur un lien (et autres images), le navigateur envoie la demande accompagnée de la page demandeuse. Cela a quelques intérêts techniques, mais cela a aussi un risque en terme de vie privée puisque le site destinataire a connaissance de la page d'avant, celle qui portait le lien.

La solution classique est de configurer son navigateur pour ne pas envoyer le référent. Sur Firefox cela se fait au moyens d'extensions. Le site Norefer se propose gracieusement de cacher ce référent pour vous. Effectivement, ça marche tout autant qu'aller en enfer se faire cuire des crêpes.

L'astuce


Le principe est que le site web ne propose plus de lien de type http://duckduckgo.com mais plutôt http://norefer.com/to/http://duckduckgo.com, et ce, pour tous les liens. Chaque clic va donc entraîner une requête non pas vers le site visé, mais vers norefer.com. Et voici ce qui se passe :

  1. On clique sur http://norefer.com/to/http://duckduckgo.com
  2. Norefer honore la requête en prenant connaissance de l'adresse de la machine, du navigateur, etc. comme n'importe quel autre serveur web
  3. Il fait une redirection https://norefer.com/out.php?to=http://duckduckgo.com
  4. Il renvoie une page, présentant ses services pendant une seconde, et redirige vers le site en question

Oui, mais la page web envoyée par Norefer révèle quelques surprises... La page comporte :
  • les éléments techniques nécessaires (en-tête, texte explicatif)
  • une publicité
  • une redirection faite via Google analytics

Analytics est le service de statistiques de fréquentation des sites web, fourni par Google. Comme il est très utilisé par les gestionnaires des sites web, Google peut connaître une très grosse part du parcours des personnes qui ne protègent pas leur vie privée.

La morale

  • Le site web utilisant Norefer se camoufle.
  • Norefer encaise l'argent provenant de la vente (très indirecte) de la vie privée de ses visiteurs et de la publicité qu'il affiche.
  • L'utilisateur paye avec sa vie privée un service qu'il n'a pas demandé.

Tags de l'article :

Publicité dans Firefox, on y est. Goal :-(

26/06/2014 - Aucun commentaire

Mozilla a commencé à déployer de la publicité dans son navigateur auprès de gens qui n'ont rien demandé. À commencer par moi-même. Suivez toute l'action au Brésil avec le module Goal.com. Installez-le maintenant.

Moi aussi, je t'emmerde.


Un web plus juste, c'est dans nos cou{il}les.

Avec le quiproquo habituel sur à qui est destiné la justesse. Pas à moi. On dit que c'est par pragmatisme... Mais pourquoi l'état d'esprit des premiers jours de Firefox, quand il s'appelait Phoenix ou Firebird, n'existe plus ? À l'époque c'était bien plus dur, Internet Explorer a pourri une génération de développeurs web. Merci Firefox pour son ancienne philosophie. Et merde ! Maintenant.

Tags de l'article :

Norefer - No fair

02/02/2014 - Aucun commentaire

Norefer propose un service retirant les référents quand on clique sur un lien. Mais ce remède est opportunément pire que le mal. Lorsqu'on utilise un service, toujours se demander quel est son modèle économique.

C'est quoi un référent ?


Lorsqu'un navigateur est configuré normalement, il envoie à chaque site visité le site d'où il vient. À chaque clic sur un lien (et autres images), le navigateur envoie la demande accompagnée de la page demandeuse. Cela a quelques intérêts techniques, mais cela a aussi un risque en terme de vie privée puisque le site destinataire a connaissance de la page d'avant, celle qui portait le lien.

La solution classique est de configurer son navigateur pour ne pas envoyer le référent. Sur Firefox cela se fait au moyens d'extensions. Le site Norefer se propose gracieusement de cacher ce référent pour vous. Effectivement, ça marche tout autant qu'aller en enfer se faire cuire des crêpes.

L'astuce


Le principe est que le site web ne propose plus de lien de type http://duckduckgo.com mais plutôt http://norefer.com/to/http://duckduckgo.com, et ce, pour tous les liens. Chaque clic va donc entraîner une requête non pas vers le site visé, mais vers norefer.com. Et voici ce qui se passe :

  1. On clique sur http://norefer.com/to/http://duckduckgo.com
  2. Norefer honore la requête en prenant connaissance de l'adresse de la machine, du navigateur, etc. comme n'importe quel autre serveur web
  3. Il fait une redirection https://norefer.com/out.php?to=http://duckduckgo.com
  4. Il renvoie une page, présentant ses services pendant une seconde, et redirige vers le site en question

Oui, mais la page web envoyée par Norefer révèle quelques surprises... La page comporte :
  • les éléments techniques nécessaires (en-tête, texte explicatif)
  • une publicité
  • une redirection faite via Google analytics

Analytics est le service de statistiques de fréquentation des sites web, fourni par Google. Comme il est très utilisé par les gestionnaires des sites web, Google peut connaître une très grosse part du parcours des personnes qui ne protègent pas leur vie privée.

La morale

  • Le site web utilisant Norefer se camoufle.
  • Norefer encaise l'argent provenant de la vente (très indirecte) de la vie privée de ses visiteurs et de la publicité qu'il affiche.
  • L'utilisateur paye avec sa vie privée un service qu'il n'a pas demandé.

Tags de l'article :